dimanche 19 juin 2011

Le repaire du Manchot ...



Difficile de rester à l'intérieur lorsque le soleil darde ses rayons et qu'on sait les jours comptés avant que ne pullulent les culicides et les simulides qui, m'a-t-on dit, nous gâcheront l'existence pendant de longues semaines.

Je n'eus pas à demander à Mimi si elle désirait aller se balader; dès qu'elle me vit chausser mes souliers de 7 lieues, elle se précipita dans le vestibule, l'œil brillant et la queue expressive.

J'avais l'intention d'emprunter notre parcours habituel, sachant que Mimi ne s'en formaliserait pas. Toutefois, arrivée là où la rue se termine, au lieu de bifurquer vers le "repaire de Mimi", je décidai de poursuivre droit devant à travers la toundra. Il y a, à mi-chemin entre l'étendue rocheuse qui barre l'horizon et la fin de la rue, une lisière d'arbres, mélange de conifères et de petits feuillus encore nus qui poussent dans une vallée marécageuse. J'avais envie depuis longtemps d'aller voir de plus près cet échantillon de la forêt boréale qui tient bon malgré le climat et surtout, malgré les hommes.

Chemin faisant, les nombreux arbustes qui poussent au milieu des étendues lichenesques étaient un véritable obstacle pour Mimi et je dus la porter jusqu'à l'orée du bois. Je m'aperçus bien vite qu'il était illusoire de tenter de traverser l'enchevêtrement d'aulnes qui poussent serré entre les épinettes noires et les mélèzes. Plutôt que de revenir sur mes pas, je me dirigeai vers la gauche où une éclaircie s'avéra être un long banc sablonneux, oasis douillette au milieu des roches grises. Mimi approuva mon choix et se fit un devoir de marquer ce nouveau territoire qu'elle revendiqua aussitôt.

Je vous présente le "repaire du Manchot".












La "côte du radar" au loin.





PS: Cliquez sur les photos pour voir les détails!

5 commentaires:

Marico a dit…

Je trouve cette nature étrange et magnifique et ton chien est super mignon! C'est un plaisir de voyager avec toi! Merci.

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Moi j'ai laissé les rayons dardés... dans la maison!!! Mais je ne regrette rien; je ne finirai bien par t'accompagner dans "tes" différents repères!

nina a dit…

N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

Le factotum a dit…

"Je vous présente le "repaire du Manchot".

Vous faites ressortir la volupté du sculpteur qui sommeille en moi.!

Sally Fée a dit…

@ Marico:

Pour notre plus grand bonheur, la nature est en train de se colorer de vert, un peu plus chaque jour.

Il était temps! ;O)


@ Fitzsou:

Tu sais, il nous reste encore plusieurs mois! Rien ne presse et vive la paresse! :O)

@ Nina:

Mais... mais ... :O/


@ Le factotum:

Dans mon billet du 26 juin, j'ai placé une photo exprès pour vous.

Je l'ai baptisée le "rhinocéros"; je vous laisse deviner de laquelle il s'agit. Un indice: il n'a pas de casquette sur la tête!

:O)