mercredi 6 juillet 2011

2310 pas ...


Cinq fois par semaine, soir et matin, je fais le même trajet pour aller au travail et en revenir.  J'ai alors envisagé de vous décrire le paysage qui le borde, de vous parler des amis que j'y rencontre ou de vous faire part de mes impressions face à ce monde si différent.

Puis, une idée m'est venue.  Pourquoi ne pas m'accompagner?  Juste une fois. Allez, pas d'excuse!  Les maringouins, dont la saison n'est pas encore vraiment commencée, sont tolérables et ça ne vous prendra qu'une vingtaine de minutes.  Ça y est? Vous avez mis vos chaussures de marche? C'est parti!

Tout d'abord, en sortant du 1860-A sur Nasivik Road...  


...plutôt que d'aller rejoindre l'Aopik Road par la rue à gauche…



…nous prendrons un raccourci en "piquant à travers" la cour du voisin BenDi.  Ici, comme vous le constaterez, la "propriété privée" n'existe pour ainsi dire pas.  Les chiens, les piétons, les VTT et même les voitures passent chez vous puisque… ce n'est pas vraiment chez vous.  On s'habitue vite…
 

Vous voyez tout au fond, à droite? On peut apercevoir la majestueuse rivière Koksoak qui s'étire d'est en ouest.  Et juste à vos pieds, un exemple de ce qu'on retrouve malheureusement trop souvent à Kuujjuaq… une nature malmenée et négligée. Mais, à ça aussi, on finit par s'habituer…



Tiens! C'est Poilufrisé, un ami qui habite juste ici, à votre gauche. C'est un chien très gentil, même s'il est parfois un peu trop enjoué.



Nous voilà arrivés à la rue asphaltée,  seul axe est-ouest qui descend vers le centre de la ville et qui monte jusqu'à la marina ainsi qu'au "Canadian Tire", nom donné au dépotoir.





À votre gauche se trouve le rocher au drapeau, l'un des premiers endroits que j'ai explorés.  Il repose sur une large bande sablonneuse où les amateurs de motocross et de VTT se donnent rendez-vous pour s'amuser, courser ou se donner en spectacle.


 Le long de la rue, les maisons se suivent et se ressemblent.  Celles-ci sont doubles et se partagent un réservoir d'eau potable, un autre pour les eaux usées et un dernier pour le mazout.  Vous voyez les pilotis qui les supportent?  Tous les bâtiments nordiques sont érigés de cette façon.



Voici Groschien.  Il mène une bien triste vie: toujours attaché, il a peu d'amis, car tous le craignent, hommes et bêtes.   Tous les matins, je le salue et, un jour, je lui ai apporté un biscuit qu'il a accueilli en balançant la queue.  Dites… vous n'en auriez pas un, par hasard, dans vos poches?


 Avec l'été qui s'installe lentement, le paysage a vite verdi.  Vous voyez, cette herbe sur le bord de la route? Elle n'y était pas il y a 3 semaines.
 

Lorsqu'on emprunte cette rue, il faut redoubler de prudence;  elle est inégale et bien étroite par endroits surtout lorsque l'on croise des gros camions.


Il arrive aussi que l'on rencontre des confrères de travail.  Justement!  Je vous présente collègue Kinée et son amoureux!


Parfois d'autres am…  Non Clopinette!  On ne saute pas!!!


Et tu ne me suis pas… Reste Clopinette… Bon chien!


Après avoir dépassé Trapper's Line, un des quartiers résidentiels…


… nous arrivons à la série de quadruplex.  Ils semblent surtout occupés par des familles…


… ce qui est pratique lorsque la garderie est juste en face.


Comment?  Vous vous demandez ce qu'ont ces camions-citernes à sillonner sans arrêt les rues?  Ce sont eux qui livrent l'eau potable et leurs semblables qui vidangent les réservoirs septiques de chaque maison.  Mais non!  Ce ne sont pas les mêmes!  Euh… j'espère!


Nous y sommes presque.  Encore quelque cent mètres ... 


...et nous arriverons à l'intersection où il faudra tourner à gauche.


Suivez-moi, nous allons prendre un autre raccourci!
 

Ce que vous voyez à  gauche c'est le bâtiment Kuujjuamiut qui abrite aussi la station de radio locale, tandis qu'à droite, c'est l'édifice de Bell. Et puis devant, et bien c'est … un souvenir? Une pièce de collection?



Voici maintenant le moment de faire un dernier effort!  Vous verrez, une fois arrivés en haut de la côte...
 
 
... vous aurez Kuujjuaq à vos pieds.


Puis, après avoir dépassé l'amoncellement de gros cailloux qui ressemblent aux pierres à vœux de Fitzsou...


...nous arriverons enfin à l'édifice de la RSSSN.  Vous avez remarqué que les drapeaux flottent à mi-mat? 


 On m'a dit qu'il était de coutume de les mettre en berne lorsqu'un décès survenait à Kuujjuaq.


Allez, suivez-moi, c'est par ici…


Bon matin collègue Jumeau!  Quoi? Mais non! Ce n'est pas mon frère!  Nous sommes arrivés à Kuujjuaq sur le même avion, avons monté dans la même camionnette qui nous a fait faire le même tour de ville et nous a amené tous deux faire une visite éclair à notre même employeur avant de …


 … Oups! Vous avez vu l'heure? Bah! Je terminerai un peu plus tard ce soir. Venez, je vais vous montrer mon bureau.  Ça ne prendra que quelques minutes.



Morning Fitzsou!


Bon matin collègue MADO!


Voilà, c'est ici que je passe mes journées…


…avant de faire à nouveau les 2310 pas qui me ramèneront chez moi.

C'est gentil de m'avoir accompagnée!



8 commentaires:

Pierre-Leon a dit…

Merci pour la promenade et bonne fin de séjour...

François Sobieraj a dit…

Quel super reportage!!!!
Mais sincèrement, ça ne me donne pas envie d'aller faire un tour dans le coin...

Sally Fée a dit…

@ PL:

J'espère que je n'ai pas marché trop vite?

Ici, tu ne tournerais pas en rond bien longtemps! Je crois qu'il n'y a qu'1 seul taxi (et encore ...)!

;O)

@ Monsieur François:

J'avais envie de vous montrer le "vrai" Kuujjuaq. Bien sûr, il y a des endroits magnifiques lorsqu'on sort de la ville, mais il reste que ce n'est pas tout le monde qui peut s'adapter à cet environnement.

Le factotum a dit…

Oui, il faut vraiment sortir des sentiers battus pour apprécier le Nord du Nord!
Si on y va pour le panorama à l'extérieur des villages "crées de main d'homme" et qu'on admire la nature. alors là ...
Inimaginable, à voir à tout prix ...
Époustoufflante, cette rivière lorsqu'on la sillonne.
Et que dire du ciel, si près de nous.
Ouf! j'y retourne de ce pas en pensée!!!!

Marico a dit…

Fort intéressante visite.
J'aurais aimé faire un stage comme ça. Très gentil à toi de partager. Je t'imaginerai mieux à l'avenir dans ton quotidien.

crocomickey a dit…

En t'accompagnant, j'espérais apercevoir mes amis Robert (Bell Canada) et Bernadette qui y vivent depuis quasiment 20 ans ...

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

C'est fou comme j'ai reconnu le chemin!!!...

Sally Fée a dit…

@ Le factotum:

Je suis tout à fait d'accord; il faut sortir de la ville pour découvrir les beautés parfois bien cachées.

@ Marico:

D'ici le 19 novembre prochain, je tenterai de te faire visiter plusieurs autres coins et recoins de ce bout de pays.

@ Crocomickey:

Je passe chaque matin devant le bâtiment de Bell; j'essaierai de m'y arrêter un de ces quatres pour voir s'il n'y aurait pas un Robert à saluer de ta part!

@ Mon Ange:

C'est vrai que c'est un peu redondant pour toi! Patience, je finirai bien par t'amener sur des sentiers que tu n'as pas encore battus!

;O)