mercredi 16 septembre 2009

L'heure des choix...


On a beau s’enfouir la tête dans le sable ou regarder ailleurs, il arrive un temps où il faut se décider à choisir, à trancher, bref, à arrêter de branler dans le manche.

Facile à dire, mais parfois difficile à faire. Qu’est-ce qui est le mieux? Un statu quo monotone ou un chamboulement audacieux? Embrasser l’inconnu à pleine bouche ou au contraire persister dans un connu rassurant, quoique soporifique?

Pour ma part, pas d’ambiguïté, aucune tergiversation, enfin, presque… Au diable mes choix précédents, pour la plupart… Un grand vent de changement soufflera chez moi, à une ou deux exceptions près…

Elmut n’avait pas encore donné le premier coup de marteau dans mon ancienne demeure qui est devenue celle de sa mère, que je savais déjà de quelle couleur serait mon nouveau salon, la salle à manger adjacente et la cuisine. Si j’hésitais pour la teinte qui serait appliquée sur les murs du solarium, l’une s’est rapidement imposée. Pour la salle d’eau, de bain, le bureau et le corridor, facile… Mais là où je n’arrive pas à me décider, c’est pour les deux chambres.

Ne reculant devant rien, je pris d’assaut le nuancier du magasin Bétonel de St-Antoine. Trois visites plus tard, j’avais fait main basse sur divers cartons de couleurs aux noms aussi improbables que «baie immature», «ananas sec», «innocence» ou «vert lilliputien». C’était un début.

Enivrée par cette opulence chromatique, je déliai les cordons de ma bourse et achetai des tas de revues de décoration. Devant mes yeux s’étalèrent alors d’innombrables suggestions d’agencement de couleurs qui, ma foi, me laissèrent parfois perplexe. N’empêche, j’eus l’impression que la lumière commençait à éclairer le sombre tunnel de mes incertitudes. D’emblée, je rejetai tout ce qui était «tendance». Par conséquent, exit les bruns chocolat et tous les gris, quels qu’ils soient. Depuis toujours, je fuis ce qui est «à la mode». Oui, je sais, c’est assez étrange pour une designer, mais bon…

Si mon coeur balançait entre deux coloris bien précis, mes recherches ne firent qu’ajouter de l’embarras à mon choix… Je n’étais pas sortie du bois de mon fameux tunnel! Néanmoins, je finis par me décider: ma chambre serait peinte de la teinte «entracte» et celle d’amis, de «kermesse». À moins que ce soit le «éthéré» chez-moi et le «rouge auguste» pour la chambre d’invité? Quoi que j’aime beaucoup le «crocus printanier» et le «sésame cru »...

Emma? Euh… au secours!


3 commentaires:

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

J'ai comme la nette impression que l'amie Emma te sera d'un très grand secours...

Anonyme a dit…

Bonsoir Fée amie de Ange Aérien. J'espère sincèrement pour toi que le déménagement s'est bien passé aujourd'hui et que les couleurs de votre nouveau nid te plaisent. De la Bonne Amie de Ange Aérien, qui espère faire connaissance de Contes de Fée un jour, bye!

J a dit…

Salut, comment ça va?

Je m'appelle Joseph. Si ça vous intéresse, vous pouvez gagner de l'argent en postant des textes publicitaires sur votre blog.

Vous pouvez gagner jusqu’à 50 euros par blog ou site Web.

Indiquez-nous les adresses de vos blogs pour que nous puissions vérifier leur compatibilité.

Pour plus d’informations, vous pouvez me contacter par email/messenger :
joseph.brown@live.fr

Nous avons également un système de parrainage, qui vous rapporte jusqu'à 7,5 euros par mois par blog que vous parrainez.

Salutations cordiales.

Joseph