mercredi 11 août 2010

Êtres de taille ...

.
C'était mardi dernier, la veille de l'arrivée de l'équipe d'émondeurs. Grande-Soeur et Bôf-Adoré s'empressaient de préparer leur terrain qui allait subir l'assaut des tronçonneuses avant de voir débarquer l'équipement lourd qui creuserait un immense cratère pour y nicher leur maison.
.

.
En vacances pour quelques jours, Frérot donna un coup de main, évitant ainsi l'atrophie de ses muscles au repos.
.

.
Puis, jeudi, Denis B., sculptural sculpteur-émondeur, débarqua avec ses acolytes pour se mesurer aux géants qui faisaient obstruction au plan de mes futurs voisins. Si cet amoureux des arbres se contenta d'en dépouiller certains d'une partie de leur ramure, il se vit contraint d'en abattre deux des plus imposants qui, blessés mortellement par la pelle mécanique, se seraient transformés en épées de Damoclès dès les premières bourrasques.
.



.
Après une journée passée entre ciel et terre, le corps sollicité et l'esprit en alerte, il fut temps pour notre héros harassé de prendre congé.
.
.
Il fallut deux jours à Denis et à son complice Eric pour terminer l'élagage, l'abattage et pour faire disparaître les traces de leur passage sur le terrain de Grande-Soeur et Bôf-Adoré.
.

4 commentaires:

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Ça doit faire un bon trou à côté de chez-vous... J'ai hâte de constater par moi-même... euh? L'an prochain?...

Lise a dit…

Moi je suis comme Idéfix, qui n'aime pas voir abattre des arbres..... mais en tout cas tu auras de bons voisins!

:-)

PS. En passant, avec tous les livres qu'il a dans ma bibbliothèque, je n'ose imaginer le nombre d'arbres sacrifiés...

Contes de Fée a dit…

@ Mon Ange:

Seulement l'an prochain? Ouf, c'est loin ça...

:O/

@ Lise:

Je porte un amour véritable aux arbres et mon coeur s'est déchiré lorsqu'on m'a annoncé qu'on devait abattre mes deux vieux amis. Cependant, il n'y avait aucun autre choix possible... sauf celui de ne pas construire la maison de mes voisins.

J'ai toutefois reçu des conseils de Denis pour dorloter ceux qui restent. Ils seront traités aux p'tits oignons!

;O)

Zoreilles a dit…

Des géants, c'est bien ce que j'ai vu sur tes photos.

Il faut ce qu'il faut n'est-ce pas? Belle consolation : Tes voisins!