mercredi 7 juillet 2010

Chat-leur accablante ...

.

Si Jules voyait d'un mauvais oeil le ventilateur de plafond les premières fois où je l'ai mis en marche, ses craintes semblent s'être envolées depuis, je dirais, les 32 derniers degrés Celcius!
.

3 commentaires:

Zoreilles a dit…

Ah pauvre Jules...

Contes de Fée a dit…

J'ajouterais: "pauvre p'tit homme de Jujules"!

Le bon côté, c'est que durant les derniers jours Jules n'a pas été obligé de dormir dans sa chambre (avec la porte fermée).

Le chanceux de minou, va!

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Douce farniente de "gars" on dirait!...