vendredi 23 juillet 2010

Épater la galerie ...


«C’est tellement joli le mélange de plantes qu’a fait madame Lafleur dans ses boites sur la galerie!» me disait Grande-Sœur l’automne dernier peu de temps après que l’offre d’achat soit acceptée.



«Tu pourrais faire quelque chose de semblable l’été prochain», avait-elle renchéri.

«…», avais-je songé.

Le temps passa, l’automne cédant la place à l’hiver qui fit de même pour le printemps, avant que l’été ne s’installe pour de bon. Sur ma rue, les jardinières et les potées fleuries apparurent comme par magie.

«Oh!» s’exclamèrent sans doute les passants en les admirant.

«Ah… euh…» durent-ils ajouter en lorgnant les cinq boites à fleurs qui ornent le balcon de HabsfanDan. Avec leurs trucs verts et touffus arrivés de je ne sais où qui poussaient au petit bonheur, elles avaient piètre allure. Ce qui, entre vous et moi, ne m’empêcha pas de dormir, ni même de tourner en rond.





J’aurais sans doute pu oublier leur existence jusqu’à l’automne prochain si Grande-Sœur ne m’avait pas rappelé, la semaine dernière, qu’elle et Bôf-Adoré, arrivaient mardi prochain… Oups…

L’avantage d’acheter des plantes en pot à la fin de juillet, c’est qu’on peut les avoir pour presque rien. Le désavantage, c’est qu’au niveau du choix, il ne reste plus rien…

Craignant que mon enthousiasme ne se fane, HabsfanDan m’offrit généreusement de me donner un coup de pouce; je m’empressai d’accepter avant qu’elle ne change d’idée.



Pour remplir les espaces, je récupérai dans mon jardin, un truc rampant qui, avec un peu de chance, survivra et s’étendra avant de retomber gracieusement.




J’espère que Grande Sœur sera épatée …


5 commentaires:

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Eh bien! Je préfère tes nouvelles boîtes à celles remplies de cocottes! Tu sais qu'il y a aussi les semences en pleine terre qui pourraient donner de jolis résultats si semées tôt le printemps prochain. Il y a des espèces qui croissent très rapidement!
Beau travail!

Contes de Fée a dit…

Ah oui?

Grande-Soeur aussi, j'en suis certaine.

Pour le printemps prochain, on pourra lire dans le bail de mes nouveaux-futurs locataires: "vous avez la responsabilité de fleurir et entretenir les 5 boites à fleurs de votre balcon".

Hé! Hé!

:O)

François Sobieraj a dit…

Manifestement, il ne suffit pas d'avoir des doigts de fée. Il faut encore avoir les doigts verts...
Je remarque que vous appelez "boîte à fleurs" ce qu'on nomme chez nous "jardinière".

Contes de Fée a dit…

@ François:

Non seulement je n'ai pas les "doigts verts", mais j'ai le pouce brun (ici, on dit de ceux qui ont du succes avec les plantes, qu'ils ont le pouce vert). Ce que je touche a la facheuse manie de faner...

Chez nous, les jardinières, sont des pots suspendus.

ClaudeL a dit…

Même famille que celle qui vous a reçu au Château dont j'ai oublié le nom, aux nombreuses tourelles et aux si belles chambres?

Je vous comprends d'essayer d'être à la hauteur!

Mais une fois la première impression passée, je suis certaine qu'elle va surtout apprécier votre compagnie. C'est pour elle qu'elle s'en vient.