mercredi 21 juillet 2010

Robot-tics ...


Tout avait pourtant si bien commencé. Je m’étais entichée de lui; il s’était laissé posséder. J’étais devenue sa maîtresse; il n’aspirait qu’à me rendre la vie plus facile.

On m’avait dit qu’il était fiable, méticuleux et qu’il ne craignait pas de se jeter à l’eau.

Au cours du printemps, nous avions bien eu quelques petites brouilles, mais il avait suffi de mises au point pour que nos idées redeviennent claires.

Mais voilà que depuis deux jours, rien ne va plus. J’ai pourtant tout tenté : la douceur et les menaces. Je me suis mise à genoux, je l’ai secoué, lui ai donné à boire. Rien n’y fit.

Il passe ses journées à se traîner en reniflant. Si au moins il pouvait se rendre utile au lieu de me faire perdre mon temps. Mais non… Monsieur a des sautes d’humeur! Et lorsque ça lui arrive, il reste là, planté, immobile. Pourtant, ce n’est pas le travail qui manque! Prenez le balayage, par exemple. Certains jours, il passe et repasse aux mêmes endroits, mais il néglige de grandes surfaces et il fait les coins ronds.

Aujourd’hui, après avoir tenté presque sans arrêt de le soutenir, de le remettre sur le droit chemin lorsqu’il s’égarait, cela sans perdre mon calme ni élever le ton, je l’ai surpris en flagrant délit de … sieste.

«Blurp…» fit-il en m’apercevant. «Dormir? mais non! J’dormais pas, je … euh… je comptais les … euh… les aiguilles de sapin. C’est ça! Je comptais les aiguilles que j’allais devoir aspirer.»

«Eh! bien monsieur, vous serez servi! Ce soir, vous dormirez sur le fauteuil, sous les arbres. Et sachez que dès demain j'aviserai Monsieur-à-tout-faire de votre inertie, de votre mollesse, que dis-je, de votre manque d'aspiration et de vos fâcheux tics.»
.
Vous pouvez compter là-dessus!
.






.

5 commentaires:

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Ah! Les "Hommes"!...

Contes de Fée a dit…

Oh! Tu peux le dire!

PS: N'empêche... on aimerait bien toutes en avoir un sur qui "compter"!

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

À qui le dis-tu!...

Lise a dit…

Cette fois j'ai tout de suite compris qu'il ne s'agissait pas d'une personne, mais j'ai tout de même embarqué joyeusement à bord de ce bateau monté avec tant d'habileté. Délicieux!

:-)

Contes de Fée a dit…

@ Lise:

Ah... zut! Je perds "la plume"!

;O)

Merci!