mardi 27 novembre 2007

Trop de pression ...

En 10 ans, ça ne m’était jamais arrivé. Durant la nuit, la pression disparaissait, ça se vidait. Au matin, il ne restait plus rien, pfff… zéro.

Aujourd’hui, pourtant, ça s’est produit. Comme ça. Et je ne l’ai pas vu venir. Il fallait que ça tombe le jour où je m’étais fixé un objectif pas évident. Où je savais qu’il me faudrait travailler jusque tard dans la soirée pour ne pas dire tôt dans la nuit.

Pas de temps à perdre. Lundi il faut que la commande soit livrée à mon client. Mais ce matin … sapristi… le courant semblait ne pas passer, il ne se produisait rien… Catastrophe!

Ça m’a coûté $87.56 pour me faire dire que mon compresseur se portait très bien, et que la raison pour laquelle il ne voulait pas démarrer, c’est que sa pression était suffisante dans le réservoir. Et qu’à 95 livres, c’était normal qu’il refuse de partir. Pourquoi un compresseur? La machine qui sert à percer les vêtements et à y poser des œillets y est reliée. Pas de compresseur, pas de finition, rien que ça …

Hier soir, je l’ai débranché à 23h30 et il venait probablement de se remplir. Ça fait 5 ans qu’il a pourtant une petite fuite qui le fait se vider t-o-t-a-l-e-m-e-n-t la nuit. Faut croire qu’elle a pris la fuite …

Ça aurait pu être pire finalement … bon, ouste, au boulot!

2 commentaires:

Serge (Solo) a dit…

ouais.... je n'ai pû m'empêché de rire (et non pas sourire) en lisant ton aventure avec ton compresseur....;-))))) 87 piastres... La prochaine fois téléphonez moi, je connais¸ça des compresseurs et je vous promets que ça ne vous coûtera pas 87$...

Contes de Fée a dit…

Merci Serge... c'est très gentil. Disons que je préfèrerais qu'il n'y ait pas de prochaine fois! Moi, la pression ...

Fée