samedi 17 avril 2010

Le choix ...


Les larmes coulaient sur mes joues sans que je ne tente de les réfréner; à quoi bon d’ailleurs? J’étais seule et personne n’était là pour voir mes paupières gonflées.

«Comme la vie peut parfois être cruelle» soliloquai-je. Il arrive, lorsque tout semble couler comme l’eau d’un calme ruisseau, que le destin se prenne les pieds dans le tapis de malheurs, faisant tout chavirer.

Ce fameux choix dont il était question depuis le départ n’aura pas, semble-t-il, été celui que j’avais cru. Et je ne sais pas encore de quel côté penchera la balance puisque dès le commencement, j’avais tout faux… ou presque.

C’est la sonnerie du téléphone, à la fin de l’avant-midi, qui m’arracha à mes réflexions. Une voisine, ne tenant pas compte que c’était samedi et alléguant qu’elle avait besoin de son nouveau jean demain puisqu’elle partait pour Boston, m’informa qu’elle s’apprêtait à passer chez moi afin que je lui raccourcisse.

Essuyant mes yeux rougis, je soupirai en grommelant refermant le roman de Nicholas Sparks, The Choice. Dans 64 pages je saurai le fin mot de cette histoire qui raconte les balbutiements de l’amour entre Travis et Gabby. Nouvellement voisins, leur amour prit 219 délicieuses pages pour germer tout doucement, sans rien précipiter afin que dans le cœur de Gabby il ne subsiste aucun doute sur le choix qu’elle allait faire, ce qui l’amènerait un jour à cette page 253 où ni elle ni moi ne sait encore celui, terrible peut-être, qu’aura à faire Travis…



6 commentaires:

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Hum... ça donne le goût de le lire... En passant, je suis toujours dans Dear John... C'est ce qui arrive quand on mène trop de lectures de front sans s'accorder suffisamment de temps pour en faire...

Contes de Fée a dit…

Ah! Ah! Ainsi tu poursuis plus d'un lièvre euh... d'un livre à la fois!!!

Tsssss... Ange infidèle! Tu seras condamnée à perdre le fil!

Mais, je t'aime quand même!

;O)

Nicholas Sparks est doué en titi pour décrire l'amour... soupirs ...
D'ailleurs je m'en vais de ce pas finir ce roman!

Bon dimanche!

xxx

Mijo a dit…

Je ne connais pas.
J'espère le trouver au moins un de ses livres dans ma petite biblio de campagne.

Contes de Fée a dit…

@ Mijo:

J'ai découvert cet écrivain par hasard. Désirant apprendre l'anglais, langue que je ne maîtrise malheureusement pas, je cherchais un roman dont l'histoire ne serait pas trop compliquée. C'est alors que j'ai vu, sur un rayon de la librairie de mon patelin, un bouquin qui m'a attirée. C'était Dear John.

J'ai eu un coup de foudre. Depuis, malgré que les histoires de Nicholas Sparks sont traduites en français, je préfère lire les versions originales anglaises.

Quant à The Choice ... il ne me reste qu'une vingtaine de pages à lire.

I dont know if it will really help me to speak english but ...

Bonne lecture!

:O)

crocomickey a dit…

J'aime les folles (fées) comme toi ...

:-)

Contes de Fée a dit…

@ Crocomickey:

Ça c'est tout un compliment! Surtout venant d'un blogueur complètement Fée-lé!

:O)