samedi 3 janvier 2009

Sacrum on the rocks …


En novembre, j’ai consulté une chiropraticienne-ostéopathe qui découvrit que mon sacrum était déplacé, expliquant la douleur qui croissait au rythme de ma mobilité qui diminuait. Une application de glace et quelques traitements plus tard, outre des muscles affaiblis qu’il me fallait renforcer, la raideur et les élancements matinaux, je me sentis beaucoup mieux.

Cependant, comme j’ai paressé durant mes vacances et que les exercices prescrits furent expédiés, pour ne pas dire, ignorés, mon grand oblique gauche, au lieu de se raffermir pour faire son boulot, garda la consistance de spaghettis trop cuits. Résultat? Entorse lombaire. Comment? En soulevant une chaise.

Agaçant, désagréable, handicapant… La position debout est pénible et accentue la douleur. Celle assise est un réel supplice lorsqu’on la conserve trop longtemps. Pour dormir, là, ça se corse. Sur le dos, les muscles contractés font un mal de chien, à moins de garder les jambes fléchies et les pieds à plat. Sur le côté : il faut alterner le gauche et le droit pour soulager les muscles qui soutiennent le bassin. Par conséquent, mes nuits sont hachurées de blanc et émaillées de grommellements de type: «aille!», «ouille!» et «ouch!».

Résolution: Recommencer mes exercices.
Quand: Dès mon retour.
Statut: Prioritaire.

3 commentaires:

Le petit monde de Justine a dit…

Je te dirais bienvenue dans le monde des douleurs lombaires... Et oui je connais bien cela surtout avec ma scoliose lombaire: quand je suis bloquée c'est absolument une horreur..
Je te souhaite bien du courage. Un bon remède pour se détendre le dos: La Piscine.

Zoreilles a dit…

Mais tu le racontes avec tellement d'humour que je n'ai presque pas le goût de te plaindre!

Vivement que tu tiennes ta nouvelle résolution et que vienne la guérison...

(Je te plains un peu quand même...)

;o)

Contes de Fée a dit…

@ Justine:

Merci pour le truc de la piscine. Mais euh... c'est un peu risqué dans mon cas (chut... ne le dit à personne mais je nage comme une machine à coudre...).

@Zoreilles:

Merci pour ce brin de compassion; je sais trop que c'est ma procrastination qui est responsable de la lenteur de ma guérison. Mea Culpa...

Mais ça y est, j'ai recommencé ce matin les exercices prescrits par ma chiropraticienne. Les vacances étant chose du passé, ce sera plus facile de tenir ma résolution. Enfin, je crois ;O)