jeudi 1 janvier 2009

Tititte, dernière partie …


…et la passa sous le robinet pour décoller les nouilles agglutinées à sa fourrure. Une fois Tititte rincée et épongée, elle s’en fut bouder dans la poche de mon manteau de laine. Il ne nous restait plus qu’à nous mettre à table pour déguster la soupe maintenant bien chaude. Non mais, vous ne croyiez quand même pas que nous allions la jeter?

Notre amie vécut avec nous quelque temps. Hélas, un jour, par mégarde, quelqu’un laissa la porte entrouverte et Tititte disparut. Notre voisinage savait que nous l’avions recueillie et qu’elle était domestiquée. Malgré tout, nous apprîmes, peu de temps après, qu’il lui était arrivé un malheur. L’ignorance crasse et la bêtise mènent parfois à des actes sordides. Nous sûmes que notre petite amie avait été tuée par un de nos voisins qui, lorsque Tititte grimpa sur ses vêtements, crut que c’était une bête atteinte de la rage.

J’aurais préféré que mon histoire se termine de plus belle façon. Néanmoins, les souvenirs joyeux que nous a laissés Tititte sont tellement nombreux, qu’il serait dommage de ne retenir que celui de sa fin prématurée et tragique.

Ainsi, pour toujours, nous sourirons en nous remémorant Tititte, notre amie le petit écureuil gris.


4 commentaires:

Lise a dit…

Tu as bien raison, la bêtise humaine n'a pas de limites. Quelle fin triste ! Les bêtes à deux pattes sont les plus enragées de la planète...

Contes de Fée a dit…

@ Lise

Je suis d'accord avec toi.

C'est peut-être pour cette raison que parfois, je préfère la compagnie des bêtes à celle des humains. Et que je me méfie de ceux qui déclarent ne pas aimer les animaux.

Mais promis, j'écrirai bientôt une histoire qui elle, finira bien!

Anonyme a dit…

Bravo pour cette façon de nous présenter ton "souvenir"...J'ai beaucoup apprécié...J'avais toujours hâte à "demain"...pour la suite...
Je me doutais un peu de l'espèce de Tititte, à cause de la mention du "creux de l'arbre"...
À toi, chère Bonne Fée, je souhaite de beaux moments de vie en 2009, avec en premier plan, une santé de "Fée"... Je t'aime beaucoup
xoxo

Contes de Fée a dit…

@ Anonyme:

Merci; ton assiduité me touche. Tu sais que je suis devenue accro de tes écrits (aux intéressés: Ange Aérien)?

Quant à ma vieille amie, Tititte, j'ai eu l'impression de lui rendre hommage en partageant ces quelques souvenirs avec vous tous.

Jamais on n'oublie les amis, les véritables...

Merci encore!