vendredi 22 janvier 2010

Fée-blesse littéraire ...


Vous aimez les navets et les très mauvais films de série B? Vous raffolez des clichés remâchés? Vous vous tordez de plaisir devant des analogies inimaginatives? Vous bavez salivez lorsqu’on vous sert des histoires insipides dont les personnages sont sans intérêt et les scénarios franchement mal ficelés?

Si oui, vous aimerez peut-être «Coup de foudre au zoo» de Zoë Barnes. Misère! J’ai finalement réussi à en tourner la dernière page tantôt et, entre nous, il était temps! Je n’ai pas aimé ce bouquin. Je ne me suis pas attachée à ses personnages. Je n’ai pas ri, même pas souri. J’ai bougonné devant l’insignifiance du récit, maugréé en parcourant ce roman bâclé qui aurait pu, comme ses œuvres précédentes, être raisonnablement drôle et honnêtement peaufiné.

Ce roman d’une auteure anglaise traduite dans plus de dix pays ne m’a procuré aucun plaisir. Non, aucun. Alors, direz-vous, pourquoi diable me suis-je torturée à lire chaque mot de ses 404 pages? Simplement parce que je suis comme ça : je déteste ne pas aller jusqu’au bout de ce que j’ai commencé.

Bon, je sais, ça aussi ça peut être assez insignifiant…

.

6 commentaires:

ClaudeL a dit…

Y ayrait-il une directrice littéraire qui n'a pas fait son travail? Lire le billet d'Andrée Poulin à ce sujet.

J'adore vos petits clins d'oeils aux fées (fée-blesse cette fois-ci)

François Sobieraj a dit…

Bonjour,
Comme vous avez la dent dure !
Ce livre n'est pas encore arrivé de ce côté-ci de l'Atlantique.
J'ai lu il y a quelque temps "Peinture fraîche" ce cet auteur et j'avais assez bien aimé.
Si un jour vous avez l'occasion de lire un de mes bouquins, j'espère vivement que vous ne vous montrerez pas trop fée-rosse.
Cordialement.

Contes de Fée a dit…

@ ClaudeL:

Peut-être n'aurais-je été si implacable si, à la 4e de couverture, il n'avait été écrit: "À Jupiter, qui a remâché le manuscrit jusqu'à la perfection". Hum...

@ François Sobieraj:

C'est justement parce que j'ai bien aimé "Peinture fraîche", que j'ai souri devant "Jusqu'aux yeux" et "Mariée à tout prix", que je trouve indécent d'avoir publié "Coup de foudre au zoo" sans l'avoir au préalable poli.

Comme il me plairait de découvrir vos écrits; vous croyez que c'est possible ce côté-ci de l'océan?

Moi? Fée-rosse? Noonnn, je dirais Fée-brile, Fée-conde et, parfois, un peu Fée-lée!

;O)

François Sobieraj a dit…

Merci pour votre intérêt !
Pour mes plus anciens ouvrages publiés, cela me semble difficile. Peut être à la Fnac ?
Par contre, on peut encore trouver "La Lyonnaise de Madagascar" en ligne : http://www.oodoc.com/29481-sobieraj-francois.php
(Sans garantie du gouvernement...)
Bon dimanche !
Cordialement

Zoreilles a dit…

Une lectrice avertie en vaut deux. Je fais entièrement confiance à ta critique pas trop Fée-roce, de toute manière, je manque de temps pour plonger dans les bouquins. En général, je lis tellement par obligation dans mon travail que ça a fini par tuer un peu mon goût de lire autre chose que des magazines, articles courts, nouvelles ou blogues-amis dans mes moments de loisir. Et ça, c'est très dommage. S'il y a une seule raison pour laquelle j'aspire un jour à une retraite, ce serait pour ça : plonger avec délice dans un univers qui raconte toute une histoire.

Contes de Fée a dit…

@ François Sobieraj:

Merci! Il s'agit d'un Ebook? Intéressant! J'espère que mon ordi voudra bien coopérer.

Bonne semaine!

@ Zoreilles:

Oh... c'est dommage!

Pour moi, les romans sont comme des mondes parallèles dans lesquels je peux évoluer ... le temps d'un repas ou d'une pause.

Cette semaine, je me transporterai près d'une plage, quelque part en Caroline du Nord, en ne bougeant pas de chez moi.

;O)