samedi 20 décembre 2008

Chapeau …

Je lève mon chapeau aux parents qui doivent, seuls ou à tour de rôle, coiffer celui de cuisinier, de blanchisseur, d’aide aux devoirs, d’éducateur et… de domestique.

Paisiblement installée dans ma vie bien rangée qui coule sans trop faire de vagues, n’ayant que ma petite personne et mon chat de qui m’occuper, je ne réalisais pas ce que trois enfants pouvaient occasionner en lavage et en ménage, sans parler du reste, bien entendu.

Après cinq jours, lorsqu’ils repartent chez leur maman, les trois «oisillons» de mon ami laissent à ce dernier de quoi s’occuper pendant les quelques jours que durera leur absence. Des amas, que dis-je, des montagnes de chaussettes, de pyjamas, de pulls et de sous-vêtements, sans oublier une multitude de serviettes et de gants de toilette débordent des paniers ou jonchent le plancher de leur chambre.

Chez Frérot, le constat est semblable; ses deux filles réussissent, à elles-seules, à s’assurer que leur maman, Belle-sœur Lady Dy, n’ait pas trop de temps pour souffler entre le nettoyage, la lessive et le ménage de leur chambre respective qu’on croirait avoir été saccagée et dans laquelle, en creusant bien, on peut espérer trouver un lit…

Ouf, je l’ai échappé belle!

2 commentaires:

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Tu sais, il y a de "bons" et de "mauvais" moments dans tout... Je crois qu'avoir des enfants en comportent plus de "bons"... malgré tout!...

Contes de Fée a dit…

Je te crois sur parole. L'important c'est de faire les bons choix et d'en accepter les conséquences, quelles qu'elles soient.

Alors sans l'ombre d'un regret, je peux proclamer de nouveau... "Je l'ai échappé belle"!!!

:O)