vendredi 19 décembre 2008

Sons et images …


Hier, j’évoquais des souvenirs de mon enfance. Comme celui où, après avoir passé des heures à jouer dehors avec ma cousine Mimi et son frère Réal, nous rentrions nous réchauffer dans leur maison. Près de l’entrée, une grande grille encastrée dans le plancher laissait monter la chaleur de la chaudière à bois installée dans la cave. J’aimais secouer, au-dessus du grillage, mes mitaines de laine sur lesquelles s’étaient formées des petites boules de neige durcie. Lorsqu’ils atteignaient la fournaise, les menus fragments de glace faisaient des « pshittt-pshittt» qui me fascinaient.

De mes souvenirs de Noël, un est demeuré particulièrement vivant. C’était le soir du 24 décembre; j’avais entre 5 et 7 ans. Je me revois, dans le salon, près de la porte d’en avant que jamais personne n’empruntait. Je venais de déballer un cadeau que Grand Frère m’avait offert. À l’intérieur d’une boite de chaussure, j’avais découvert, ébahie, une multitude de petits jouets; des figurines de plastique, des billes et tout plein d’autres babioles qui n’avaient pas dû coûter bien cher. Mes yeux allaient d’une bricole à l’autre, émerveillés! Cette année là, ce fut le cadeau que je préférai … celui qui me laisse, encore aujourd’hui, un vif souvenir.


2 commentaires:

la suite a dit…

L'an dernier, j'avais un cadeau très particulier. Il m'avait été accordé cet inoubliable moment. Et comment il m'a réchauffé au coeur.
Cette année, je ne sais si je le retrouverai mais son souvenir de l'an dernier vit toujours en moi.
Merci encore à toi de me l'avoir donné.
Sally, tu me fais revivre de moments fantastiques. Merci à toi aussi.

Contes de Fée a dit…

@ la suite:

Je vous souhaite d'autres moments inoubliables, de ceux qui réchauffent le coeur et l'âme.

Joyeuses Fêtes...