lundi 22 décembre 2008

Saint-Pierre sous la neige …


Enfin, elle est là. Elle avait fait une brève apparition il y a quelques jours, mais s’était aussitôt éclipsée; il semble qu’elle ne supporte pas la pluie. Mais cette fois, ça y est. Elle devrait être des nôtres jusqu’à Noël, ce qui n’est pas habituel, parait-il.

Hier, profitant de brèves éclaircies avant l’ennuagement annoncé, mon ami et moi sommes sortis une petite heure pour aller faire une brève mais vivifiante randonnée en montagne, à l’endroit où elle surplombe le centre-ville et son port. Le vent du nord était coupant et c’est avec soulagement que nous nous faufilâmes dans les sentiers bordés de sapins, là où il a moins d’emprise.

Au retour, mon guide attaqua une pente qui menait au sommet du surplomb rocheux. Son but : prendre quelques photos de l’Île aux Marins, juste en face, au moment où des rayons de soleil fugitifs la baigneraient de lumière. Il dut patienter un bon moment, car la tempête prévue se profilait à l’est, noyant le ciel d’un gris soutenu.

Si ses photos de la fameuse île sont réussies, celle qu’il a croquée de sa ville est féerique, rien de moins. Je vous présente Saint-Pierre sous la neige, juste avant la tourmente…


4 commentaires:

Le petit monde de Justine a dit…

Franchement très jolie la photo... En tour cas profite bien de la neige.

Contes de Fée a dit…

@ Justine:

Tu rigoles? Avec le vent qui souffle en rafales ici, je risquerais de m'envoler illico pour une destination inconnue! Et moi qui n'ai aucun sens de l'orientation...

Je préfère rester bien au chaud. La neige, je passerai les 3 prochains mois à l'enlever régulièrement de ma galerie et de mon stationnement au Québec, alors ...

Je transmettrai à mon ami ton appréciation pour sa magnifique photo.

Porte toi bien :O)

Zoreilles a dit…

Fascinante, cette photo. J'ai toujours rêvé de visiter Saint-Pierre et Miquelon, tu me donnes le goût de m'y rendre en 2009. Mes ancêtres y ont demeuré après la déportation des Acadiens de 1755, avant d'aller s'établir définitivement à la fin du XVIIIe Sìècle aux Iles de la Madeleine. Je suis retournée aux Iles cet été, les paysages y sont tellement semblables que là où tu séjournes en ce moment...

Un jour, dans une brocante, j'ai acheté un livre magnifique et plein d'histoire : « Naufrages à Saint-Pierre » on y découvre la mentalité des insulaires, des marins, leur courage, la puissance de la mer, son côté imprévisible, la générosité des habitants de ces îles, leur profonde connaissance de la mer, des courants, des vagues, des vents, etc.

Contes de Fée a dit…

@ Zoreilles:

Amante de la nature, tu adoreras ce que tu découvriras sur cet archipel. Moi, ce sont particulièrement les forêts qui m'ont fascinée. Tous ces arbres torturés par le vent et le sel sont d'une telle beauté... on dirait des personnages de contes de fées.

Miquelon, plus verte, est magnifique. J'y ai fait, au printemps, une belle et longue randonnée.

Je ne connais pas les Iles-de-la-Madeleine (enfin, pas encore...) mais on m'a dit que le panora y est semblable. Tu t'y sentiras chez-toi...